Entretien avec Julie Bech et Audhild Asheim Aabø, gérantes de la stratégie Global Gender Diversity de Nordea

Pourquoi Nordea Asset Management a-t-elle lancé ce fonds et pourquoi maintenant?

Audhild Aabø: Depuis de nombreuses années déjà, Nordea Asset Management accorde une importance croissante à l’analyse ESG. Au départ, la recherche ESG était principalement utilisée pour exclure des entreprises du processus d’investissement afin d’atténuer le risque (filtrage négatif). Mais, à y regarder de plus près, nous nous sommes rendu compte qu’en utilisant la recherche ESG dans le cadre du filtrage positif, c’est-à-dire pour identifier les entreprises vertueuses, nous pouvions également tirer parti de diverses opportunités d’investissement. L’une d’elles consiste par exemple à se concentrer sur les pratiques des entreprises en matière de mixité hommes-femmes. Par ailleurs, Nordea qui fait partie des premiers signataires des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies (UNPRI) est engagée en faveur des objectifs de développement durable des Nations Unies, notamment l’objectif 5 consacré à l’égalité entre les sexes.

L’attention croissante que porte la société à la diversité depuis quelques années incite de plus en plus d’entreprises à rendre compte de leurs pratiques en matière de mixité hommes-femmes, sans quoi ce fonds ne pourrait exister.

Le concept de mixité hommes-femmes est nouveau pour de nombreuses entreprises. Comment peuvent-elles tirer parti de cette tendance?

Julie Bech: Dans les pays développés à la population vieillissante, comme le Japon, les études montrent qu’une plus grande diversité hommes-femmes au sein de la main-d’œuvre stimule la croissance. Le capital humain peut constituer un réel atout pour les entreprises, d’autant qu’il est difficilement imitable par les concurrents. Les entreprises sont toutes en quête de talents. Par conséquent, celles qui font de l’égalité des chances une réalité pourront choisir parmi un plus grand nombre de candidats. Elles disposent ainsi d’un avantage concurrentiel sur les entreprises qui n’auront pas le même potentiel de croissance. En outre, les entreprises qui fondent les évolutions de carrière sur des critères objectifs seront mieux placées pour retenir leurs meilleurs talents et favoriser leur développement. De la même manière, lorsqu’elles souhaitent recruter en externe, les entreprises ont intérêt à étudier toutes les candidatures afin d’avoir accès à plus de profils intéressants. De nombreuses études révèlent que la diversité hommes-femmes a une incidence positive sur les performances des entreprises. Cette relation s’explique notamment par le fait que cette approche leur donne accès à un bassin de talents plus important.

Comment évaluez-vous les pratiques de diversité des sexes d’une entreprise?

Audhild Aabø: Pour évaluer ce critère, nous examinons le niveau de mixité à différents postes à responsabilité. Nous étudions également la progression de l’entreprise sur la question de la diversité des sexes ainsi que la mixité de son personnel. De plus, nous vérifions si elle a mis en place des politiques visant à donner à toutes et à tous accès aux mêmes opportunités. Afin de pouvoir garantir l’égalité des chances, les entreprises doivent commencer par prendre conscience de leurs pratiques existantes. Cette étape nous permet de comprendre la place qu’occupent l’inclusion et la diversité dans les valeurs de l’entreprise et si celles-ci se traduisent par une parité réelle. Au cours de ces dix dernières années, la question de la diversité des sexes a, en règle générale, progressé. Il n’en reste pas moins qu’elle évolue lentement et que de grandes disparités existent entre les secteurs et les pays.

Je pense personnellement que les initiatives permettant aux femmes de prendre des décisions professionnelles de manière indépendante sont préférables aux quotas. Les femmes se font ainsi elles-mêmes une place et sont récompensées pour le travail qu’elles fournissent. Il ne me semble en revanche pas souhaitable que les femmes soient perçues comme bénéficiant simplement des quotas, car cela desservirait la cause de la mixité. Certes, les quotas peuvent permettre d’augmenter plus rapidement la part des femmes à des postes de direction, mais l’égalité des sexes ne doit pas se limiter à des chiffres. La diversité et l’inclusion doivent servir à recruter, à retenir et à développer les meilleurs talents et non se résumer à une simple case à cocher.

Quel conseil donneriez-vous à une femme qui débuterait dans le secteur?

Audhild Aabø: Je lui dirais de ne pas hésiter à mettre à profit l’expertise et les aptitudes dont elle dispose du fait d’être une femme et de saisir toutes les opportunités qui pourraient se présenter, même si le moment ne lui semble pas idéal ou si elle a l’impression d’être jetée dans le grand bain. De manière générale, réaliser pleinement l’égalité des sexes nécessite que la société, la législation ainsi que les politiques et les valeurs des entreprises évoluent, le but étant de permettre aux personnes des deux sexes d’exploiter tout leur potentiel en leur donnant accès aux mêmes opportunités.

Qu’attendez-vous de ce fonds?

Julie Bech: Notre objectif premier est de créer de la valeur pour nos clients. Ce fonds leur permet d’obtenir des rendements solides tout en ayant un impact positif sur la société en contribuant à la réalisation d’objectifs de développement durable liés à la diversité. L’investissement durable jouera un rôle majeur à l’avenir. Les entreprises qui ont aujourd’hui la volonté et la capacité de mobiliser des ressources supplémentaires pour garantir la diversité de leurs effectifs retireront demain un bénéfice de ces mesures.

A propos de Nordea Asset Management
Nordea Asset Management gérant 204,8 milliards d’euros*, fait partie du groupe Nordea, le plus grand groupe financier du Nord de l’Europe, avec 282,6 milliards d’euros d’actifs sous gestion*.
Nordea Asset Management offre une large gamme de solutions d’investissements à la fois pour les investisseurs européens et d’autres continents. Nous collaborons avec de nombreux clients et plateformes, a savoir des banques, des gestionnaires de portefeuille, des conseillers patrimoniaux indépendants et des sociétés d’assurance.

Nordea Asset Management est présent à Cologne, Copenhague, Francfort, Helsinki, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan, New-York, Oslo, Paris, Santiago de Chile, Singapour, Stockholm, Vienne et Zurich. Cette présence locale marque la volonté de Nordea d’être toujours accessible pour ses clients et de leur offrir le meilleur service.

Le succès de Nordea repose sur une approche multi-boutique combinant l’expertise de nos équipes de gestion internes et des compétences exclusives de gérants externes avec pour objectif de générer de l’alpha de façon durable pour le bénéfice de nos clients. Nos solutions d’investissement couvrent toutes les clases d’actifs, de la gestion obligataire aux actions en passant par des solutions diversifiées, investissant dans de nombreux marchés comme l’Europe, les Etats-Unis, les marches émergents voire le monde entier.

*Source: Nordea Investment Funds, S.A., 31.12.2018

Pour plus d’information, veuillez contacter:
Marc Olivier, Head of Fund Distribution, France, +33 156 43 50 23, Marc.Olivier@nordea.com

Nordea Asset Management est le nom fonctionnel de l’activité de gestion d’actifs conduite par les entités juridiques Nordea Investment Funds S.A. et Nordea Investment Management AB («les Entités Juridiques») et leurs succursales, filiales et bureaux de representation. Le présent document a vocation à informer le lecteur des capacités spécifiques de Nordea. Ce document (ou toute opinion exprimée dans le présent document) ne constitue pas un conseil financier, ni une recommandation d’investissement dans un quelconque produit financier, structure d’investissement ou instrument, en vue de la conclusion ou du dénouement d’une quelconque transaction ou de la participation dans une quelconque stratégie de trading. Ce document n’est ni une offre d’achat ou de vente, ni une sollicitation pour une offre d’achat ou de vente de titres ou instruments ou pour participer à une stratégie de négociation. Une telle offre relève exclusivement du Mémorandum d’offre de service ou de tout accord contractuel similaire. Par conséquent, les informations présentes seront entièrement remplacées par la version finale dudit Mémorandum d’offre de service ou accord contractuel. Toute décision d’investissement doit donc uniquement être fondée sur la documentation juridique dans sa version définitive, qui inclut entre autres, le cas échéant, le Mémorandum d’offre de service, l’accord contractuel, tout Prospectus pertinent et le plus récent Document d’informations clés pour l’investisseur (KIID) (le cas échéant) relatif à l’investissement. L’opportunité d’un investissement ou d’une stratégie dépendra de la situation et des objectifs d’un investisseur. Nordea Investment Management recommande aux investisseurs d’évaluer indépendamment des investissements et des stratégies spécifiques et les encourage à demander l’avis de conseillers financiers indépendants lorsqu’ ils le jugent pertinent. Tous les produits, titres, instruments ou stratégies présentés dans ce document peuvent ne pas convenir à tous les investisseurs. Le présent document contient des informations obtenues auprès de différentes sources et considérées comme correctes. Aucune garantie n’est cependant donnée quant à leur exactitude ou à leur exhaustivité et les investisseurs peuvent recourir à d’autres sources afin de prendre une décision d’investissement éclairée. Les investisseurs ou contreparties potentiels doivent consulter leurs conseillers fiscaux, juridiques, comptables et autres quant aux répercussions éventuelles des investissements qu’ils envisagent, y compris les risques et avantages en découlant. Les investisseurs ou contreparties potentiels doivent par ailleurs avoir une parfaite compréhension de l’investissement envisagé et fonder toute décision sur une évaluation indépendante du caractère approprié d’un tel investissement, sur la base de leurs propres objectifs. Les investissements dans des instruments dérivés et les transactions de change peuvent être soumis à des fluctuations importantes qui peuvent affecter la valeur d’un investissement. Les investissements dans les marchés émergents impliquent un risque plus élevé. La valeur de l’investissement peut fluctuer considérablement et ne peut être garantie. Les investissements dans instruments de participations et de dette émis par les banques risquent d’être assujettis au mécanisme de bail-in, comme prévu par la directive européenne 2014/59/UE (cela signifie que les instruments de participations et de dette pourraient être amortis, assurant pertes adéquates aux créanciers non-garantis de l’établissement). Nordea Asset Management a décidé de supporter le coût de la recherche, en d’autres termes ces coûts étant couverts par la structure de frais existante (frais de gestion et d’administration). Publié et créé par les Entités Juridiques faisant partie de Nordea Asset Management. Les Entités Juridiques sont dûment agréées et supervisées par les autorités de surveillance financière en Suède, en Finlande et au Luxembourg respectivement. Les succursales, filiales et bureaux de representationdes Entités Juridiques sont dûment agréées et réglementées par les autorités de surveillance financière de leurs pays d’établissement respectifs. Source (sauf mention contraire): Nordea Investment Funds, S.A. Sauf indication contraire, toutes les opinions exprimées sont celles des Entités Juridiques faisant partie de Nordea Asset Management et de toutes les filiales, succursales et bureaux de representationdes Entités Juridiques. Le présent document ne peut être reproduit ou distribué sans accord préalable. Les références à des sociétés ou à d’autres investissements mentionnés dans le présent document ne doivent pas être interprétées par l’investisseur comme une recommandation d’achat ou de vente ; elles sont uniquement incluses à des fins d’illustration. Le régime fiscal dépend de la situation personnelle de chaque investisseur et est susceptible d’évoluer à l’avenir. © Les Entités Juridiques faisant partie de Nordea Asset Management et toutes les succursales, filiales et / ou bureaux de representationdes Entités Juridiques.

Suivez nos dernières actualités

@Nordea Asset Management

“The odds are that rising slack in the economy will lead the Bank of England into a cycle of easing,” observes NAM’s Sebastien Galy, Ph.D. in an interview with the Financial Times.

View now
@Nordea Asset Management

Wir Danken allen die an unserem Midsummer Event in Zürich teil genommen haben!

View now
5 months ago

Nordea Asset Management: Responsible Investment

Watch now
6 months ago

2019 Outlook: A Year of Convergence

Watch now